Partir en vacances avec bébé – La voiture et le train

Nous sommes au mois d’août (et oui, ça passe trop vite !) et certains d’entre vous sont peut être déjà partis en vacances (du coup vous avez les boules car vous êtes de retour au boulot, dédicace à ma chérie). Pour les autres, voici un petit article avec quelques conseils pour vous aidez à vous organiser avec bébé, basés sur mes voyages avec ma chouquette. Nous avons en effet testé le train (plus de 10h de voyage au total) et la voiture (plus de 2000 km cet été). Je vais donc me baser sur mes expériences pour partager quelques trucs et astuces qui pourront peut être vous faciliter votre trajet avec ces deux moyens de transport, ou vous rassurer si c’est votre premier long voyage avec votre enfant !

Avant de partir

Si vous êtes en voiture, le problème du timing se pose un peu moins car vous pouvez partir plus ou moins quand vous voulez. Cependant, si vous avez un horaire à respecter, dîtes vous bien qu’il faut anticiper le fait qu’un bébé n’a que faire que vous veniez juste de vous arrêter pour faire pipi, quand c’est « popo time » c’est « popo time » ! Prenez donc en compte le fait que vous allez devoir vous arrêter un peu plus que d’habitude et laissez vous une marge de manœuvre confortable pour ne pas stresser.

Idem si vous partez en avion ou en train, sauf que la marge il faut la prendre avant de se lever ! C’est déjà bien assez stressant en temps normal pour ne pas louper le départ, surtout si vous partez tôt le matin, mais avec un tout petit c’est pire…car il faut s’en occuper. Avec ma moitié lors de notre premier départ à 3, nous sommes arrivés tout juste à l’heure car il a fallu préparer le  loulou en plus de nous 2 et ça ne se passe pas toujours comme prévu : couche remplie à la dernière minute, biberon renversé une fois habillé, colère car il est réveillé trop tôt…anticipez un minimum pour ne pas être dans le rush dès le départ !

En voiture

Les trajets en voiture peuvent vite devenir compliqués avec un petit bout à l’arrière. Là je vais vous parlez avec un bébé de moins d’un an, quand ils grandissent, qu’ils parlent et qu’ils veulent courir partout c’est une autre histoire ! Avec un tout petit, voici quelques astuces qui peuvent vous faciliter un peu le trajet, en tout cas avec mon Loulou ça fonctionne :

child-479304_1920

« Je vais conduire, tu roules comme un p’tit vieux toi Papa ! »

  • L’heure du départ : Surtout pendant les vacances d’été, faîtes attention à la chaleur et aux heures de pointes pour éviter les bouchons. La climatisation peut réduire un peu ce soucis, mais en pleine après-midi quand il fait plus de 30° avec le soleil qui tape dans la voiture, ça peut vite devenir critique. Si vous le pouvez, essayez de partir juste avant la sieste de bébé, ça pourra vous assurer plusieurs heures de tranquillité ce qui est souvent bienvenu. Enfin, si vous le pouvez, roulez de nuit pour être vraiment à l’aise. C’est peut être plus fatiguant pour le conducteur c’est sûr, mais si votre chouquette fait sa nuit vous n’aurez pas à vous souciez des arrêts pour une couche pleine, une fringale ou des pleurs car il en a assez d’être assis. Et en plus il fait moins chaud, plutôt cool !
  • Garder ses sacs sous la main : C’est tout bête, mais pensez à garder sous la main tout ce dont vous avez besoin pour bébé. Pour les couches il faudra évidemment s’arrêter pour le changer (je parle de la couche, pas du bébé), mais avoir un sac avec tout ce qu’il faut pour préparer un biberon vous évitera quelques arrêts qui auraient pu être évités. Prenez aussi quelques jouets pour l’occuper (rien de trop bruyant par contre pour ne pas craquer après 30 minutes de « biiiiiiiiip bip bip biiiiiiiip »). De notre coté nous avons opté pour des livres en tissus : il aime bien les regarder, ça ne fait pas de bruit et on n’a pas à s’inquiéter qu’il ne les mange contrairement à ceux en papier. Car oui notre fils dévore les livres. Littéralement.
  • Le confort de bébé : Faîtes au maximum pour que votre bébé soit le plus à l’aise possible. Pensez au store de fenêtre pour qu’il n’ait pas le soleil dans la tête (évitez de lui mettre une serviette ou autre sur lui pour le protéger, il risque d’avoir vraiment trop chaud en cas de grosse chaleur). Pour le store, j’en avais acheté un premier prix, super grand et opaque. Oui il fait bien le job, mais pour le conducteur je ne voyais plus rien du tout par la fenêtre et ça me gênait un peu pour conduire, sans oublier les ventouses qui parfois se décrochaient. J’ai testé ensuite le Solar Eclipse de chez Diono, moins large (je peux voir la route) et avec des crochets de fenêtre en plus des ventouses, ce que je préfère. Autre avantage, il possède deux stores en un. On peut donc choisir entre un ombrage total ou un écran solaire : plus facile pour s’adapter selon la luminosité. En cas de chaleur dans l’habitacle, vous pouvez aussi penser à mettre une serviette humide dans le siège de votre petit loup, de notre coté on a même pris un brumisateur pour l’arroser de temps en temps (ça le fait marrer en plus donc c’est cool).
MOntage

Store Solar Eclipse DIONO : Accrochage par ventouses ou directement sur la vitre, deux stores en un, stores collés à la vitre, enroulement automatique

 

  • La sécurité de bébé : Je pense faire un article sur ce sujet, mais si jamais vous hésitez pour un modèle de siège auto pour votre petit loup, préférez les modèles dos à la route aussi longtemps que possible. Je vous mets un lien vers une vidéo pour vous expliquer pourquoi : ici. Et si jamais vous voyagez avec bébé sur le siège avant, pensez à désactiver l’airbag de son coté !
  • L’autoroute : L’autoroute est certes plus cher, mais il est aussi plus rapide et plus confortable avec un bébé. Avec un enfant (quelque soit l’âge), je pense que plus vite on est arrivé et plus on réduit les chances de craquer au volant (faire 10h de route avec un bébé qui fait que pleurer ou son gamin qui demande toutes les 10s « on arrive quand » peut effectivement mettre un peu sur les nerfs). Autre avantage : les aires d’autoroutes. C’est en effet bien plus confortable de pouvoir s’arrêter plus ou moins quand on veut, que ce soit pour faire une grosse pose repas ou une petite pause pipi, plutôt que de rouler sur une nationale interminable en espérant repérer un coin au bord de la route pour se garer et faire ce qu’on a à faire.

En train

Qui n’a jamais levé les yeux en ciel en faisant une petite prière intérieure en voyant un parent débarqué dans son compartiment avec un bébé quand on a plusieurs heures de voyage? Si c’est vous le parent, voici quelques conseils pour voyager plus confortablement et pour limiter le dérangement des autres voyageurs.

Train

Je vais faire comme si j’entendais pas le gamin qui hurle depuis 4h…Personne sait comment on enlève les piles?

 

  • La 1ere classe : Lors de mon 1er voyage avec bébé, ma chérie et moi n’étions pas dans le même wagon et nous avons terminé en 1ere classe (le surclassement a fait un peu mal au porte feuille mais bon…). Et il faut avouer que pour voyager avec un bébé c’est bien plus pratique ! Les sièges sont en effet plus larges et on a pu mettre le cosy avec le loulou entre nous deux (les tout petits n’ont pas de place attribué). Si jamais vous avez les moyens ou le choix, je pense que c’est le mieux car sinon vous devez voyager avec le loustic sur les genoux ou trouver une place pour le poser avec le cosy.
  • La place du fond : Si à l’aller nous étions en première classe, nous avons fait le retour en seconde. Il y a plus de monde, les sièges sont plus étroits…mais nous avons eu la chance d’être au fond du wagon. L’avantage, c’est qu’on peut laisser le cosy dans l’allée sans gêner personne. Du coup pas besoin de le prendre sur nous ou de le relever toutes les 10s pour laisser passer les gens, le voyage a été plutôt confortable pour nous. Donc si vous pouvez, essayez de vous installer sur les places du fond !
  • Sortir du Wagon : On va pas se mentir, quand on est en train enfermé dans un wagon pendant plusieurs heures, il n’y a rien de pire qu’entendre un gamin hurler sans arrêt. Si jamais ça arrive avec le vôtre, essayez de sortir de la voiture et de vous balader un peu dans le train ! Je sais que quand mon Loulou commençait un peu à chouiner, on le sortait un peu histoire de lui montrer les paysages dehors, les valises, les escaliers, etc. Au final si sa couche est propre, qu’il n’a pas faim et qu’il n’est pas fatigué, il doit juste en avoir assez d’être au même endroit. Et si c’est un asticot comme le mien (même s’il ne marche pas encore), lui faire se dégourdir les jambes dans le couloir ça lui fait pas de mal !
  • Prévoir des occupations : D’autant plus vrai si vos enfants sont grands . Quand j’ai pris le train avec bébé il devait avoir 8 mois, du coup un rien l’occupe (une bouteille en plastique c’est la folie, une serviette en papier c’est l’éclate). On a quand même essayé d’éviter qu’il ne fasse trop de bruit pour ne pas déranger (oui parce que taper sur la table ou sur la vitre c’est rigolo mais bon), mais si vous voulez passer un voyage tranquille préparer un sac d’activités. Si vos enfants sont plus grands, vous pouvez leur prendre du coloriage, des figurines, poupées, voitures, des livres…faîtes selon les gouts de vos petits bouts !

Voila pour mes petits conseils si vous partez en voyage en train ou en voiture avec votre enfant. Le but premier de cet article est de rassurer les jeunes parents qui n’osent pas voyager car ils ont un bébé, nous avions un peu peur nous aussi mais au final ça c’est super bien passé. Si vous avez vous aussi des conseils, des trucs et astuces pour faciliter la route, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s