Le change de bébé

Parmi les nouveautés apportées par la naissance d’un bébé, je crois que le change était celle qui me paniquait le plus. Ayant une véritable aversion pour les matières fécales (oui comme vous tous j’imagine, mais moi rien qu’y penser je tire au cœur), les couches de mon fils étaient ma hantise avant qu’il ne vienne au monde. Et encore aujourd’hui, mais en tant que papa au foyer pas le choix ! Je vais donc vous faire un point sur ce que j’utilise pour le change de mon loulou, quelques conseils pour les futurs parents qui redoutent ce moment et mes astuces pour y arriver malgré mon dégout.

Le change, qu’est ce c’est?

Quand je parle du « change » de bébé, je parle du moment où vous allez changer la couche de votre petit bout. Rien à voir avec le fait de prendre un autre enfant car celui que vous avez ne vous convient pas (même s’il pleure beaucoup, ça ne va pas durer ne vous inquiétez pas). Pour apprécier ce moment, dîtes vous que le change n’est pas une corvée mais plus un moment privilégié avec votre tout petit. Si votre femme allaite par exemple, c’est une tâche que peut faire un papa pour se retrouver en tête à tête avec sa chouquette et en profiter pour créer des liens affectifs. Lui parler, lui faire des caresses, jouer avec lui, rigoler ensemble, prenez le temps pour que vous pussiez apprécier cet instant tous les deux (sauf s’il est 3h du matin vous avez le droit de l’expédier en 2 minutes).

Avec mon fils au final nous rigolons bien à chaque fois, même si pour la grosse commission il doit se demander ce qui se passe (oui mes « techniques » ou mes réactions doivent l’inquiéter un peu mais bon…on verra ça plus tard). Les bisous sur le ventre ou dans le cou, les chatouilles sur les pieds, les chansons que j’invente pour l’occuper (« on remet le pyjama pour pas que bébé ait froiiiiiiiid »), à vous de trouver votre routine pour que tout se passe bien !

Ma couche est toute propre, ça serait dommage de la resalir tout de suite...non?

Ma couche est toute propre, ça serait dommage de la resalir tout de suite…non?

Quand le changer et Comment ça se passe?

Essayez d’être le plus réactif possible pour changer sa couche, n’attendez pas forcement qu’il pleure ou se plaigne. Une couche pleine de pipi peut en effet irriter son siège, idem pour le caca (sauf que ça sèche en plus et pour l’enlever après…l’horreur). Pour repérer si une couche a été souillé ou pas, il suffit généralement de regarder ou de sentir. Une couche pleine risque d’être plus lourde, jaunie, un peu gonflée et dégager une fragrance plus ou moins délicate selon son contenu. Certains modèles ont des indicateurs pour être sûr de son coup, comme celles que nous avions à la maternité avec un trait bleu devant qui disparaissait quand la couche se remplissait. Si vous avez un doute de toute façon, vous pouvez jeter un coup d’œil rapide pour être fixé (ou mettre le doigt directement dedans pour les plus téméraires).

Pour information, pendant les six premiers mois votre loulou aura besoin d’être changé environ 6 fois par jour, vous allez vite prendre le coup de main. Je ne sais pas si pour tous les bébés c’est pareil, mais ma chérie a allaité pendant une dizaine de jour et à chaque début de tétée il faisait caca. Ne paniquez pas, les premiers sont plutôt gentils contrairement à ceux quand il commencera la diversification alimentaire…je vous laisse le plaisir de découvrir !

Le matériel

Si vous êtes chez vous, il vous faudra globalement : une surface plate (table à langer en général, mais bon le matelas ou le canapé c’est jouable aussi), une couche propre (c’est mieux), du coton (je recommande des carrés cotons plutôt que le coton « normal » qui colle quand il est sec) et une lotion nettoyante (liniment, eau micellaire…). Prévoyez aussi un body de rechange, voir une tenue complète, parfois on a des surprises ! Des crèmes contre les irritations peuvent aussi s’avérer utile, j’en parlais d’ailleurs dans un autre article.

Si vous êtes en déplacement, prévoyez : un sac à langer pour tout transporter, ils sont d’ailleurs souvent vendus avec un petit matelas portable pour poser bébé, des lingettes pour l’essuyer (attention toutefois, en cas d’érythème fessier les lingettes sont déconseillées, je vous met aussi un lien avec une liste de marque potentiellement dangereuse pour vous faire votre avis), pour notre loulou nous prenons aussi des alèses jetables que l’on met sur le matelas portable. Et pareil si vous pouvez, une tenue de rechange et des crèmes en cas de rougeurs.

Comment ça se passe?

matelas ikeaCommencez par vous laver les mains avant toute chose. Mettez ensuite bébé en position allongée sur le dos sur votre matelas (sur le ventre ça fonctionne moins bien) et ne le lâchez pas des yeux. Au début il ne bouge pas trop donc le risque est moindre, mais vous verrez que quand il grandira et commencera à se retourner vous ne pourrez plus le laisser 1 seconde. A la maison nous avons un matelas gonflable acheté chez Ikea mais ce n’est pas le top, si vous pouvez en trouver un plus confortable n’hésitez pas c’est un bon investissement.

cotonAvant de commencer, assurez vous d’avoir tout à porter de main pour ne pas vous éloigner de bébé une fois qu’il est installé. Que ce soit une fille ou un garçon, commencez par laver le sexe de votre enfant. L’idée est de laver le plus propre en premier et ensuite le plus sale, il faut donc mieux essuyer au niveau du sexe et ramener vers le siège que l’inverse. Pour les filles, passez bien dans les moindres replis en allant de l’avant vers l’arrière (on évite ainsi que les germes de l’anus n’aillent vers la vulve). Pour les garçons, il faut nettoyer délicatement le pénis et les testicules sans oublier les plis de l’aine. Ne décalottez surtout pas le gland, rincez bien une fois que tout est propre et séchez délicatement.

liniment-biolanePour laver, vous pouvez utiliser du liniment ou de l’eau micellaire sur un coton, de l’eau tiède avec un savon doux ou un gel hypoallergénique avant de rincer. Si vous le souhaitez l’utilisation d’un gant est envisageable mais il faut le changer souvent et, comme je le disais plus haut, éviter les lingettes qu’il faut mieux garder pour un usage occasionnel afin de réduire les risques d’irritations. Une fois terminé, il faut bien sécher toute la zone du siège (toujours pour éviter les irritations) en taponnant doucement avec un coton ou un mouchoir en papier, évitez de frotter. Si jamais il y a des rougeurs, vous pouvez mettre du Mytosil ou du Bépanthen (ou une autre crème ayant le même effet).

pampersIl ne reste plus qu’à mettre la couche ensuite. Il suffit de glisser le coté avec les scratch sous son dos en lui soulevant les jambe. On met bébé bien au centre de la couche et on referme le tout. Assurez vous que la couche ne soit pas trop serré (il faut pouvoir passer un ou deux doigts ) ou à l’inverse pas assez, si c’est un garçon pensez à mettre son pénis vers le bas et, pour les nouveaux-nés, pliez la couche pour que le cordon (s’il n’est pas tombé) ne soit pas dedans. Rien de bien compliqué mais il y a un petit coup de main à prendre pour que ça se fasse rapidement. Et pour ceux qui ont un petit gars, ne soyez pas étonné si votre fils a des érections quand vous lui changez la couche. C’est très fréquent et surtout dû au changement de température, il faut juste attendre que ça passe pour refermer la couche (sinon le zizi est vers le haut et le prochain pipi sera sur lui et non dans la couche…je parle d’expérience).

De notre coté nous avons opté pour les couches Pampers Baby Dry et en sommes satisfaits, nous n’avons donc rien essayé d’autre pour le moment. Elles font parties des changes jetables, qui existent en différentes tailles selon le poids de bébé, avec différents modèles selon les marques (spéciales nuit plus absorbantes par exemple) et certaines proposent des modèles filles ou garçons (le coussinet absorbant n’est pas au même endroit). Testez en plusieurs pour trouver ce qui convient le mieux à votre enfant ! Vous pouvez aussi opter pour des couches lavables si vous souhaitez ou encore des couches spéciales en coton hydrophile, vendu en pharmacie.

Pour récapituler rapidement le change:

  1. S’assurer que tout est à porter de main pour le change;
  2. Se laver les mains;
  3. Installer bébé;
  4. Le déshabiller;
  5. Lui enlever la couche;
  6. Laver le sexe de bébé;
  7. Ensuite le siège;
  8. Bien essuyer;
  9. Remettre la couche;
  10. Le rhabiller et c’est terminé !

Astuces et conseils d’un papa qui n’aime pas le caca

Comme je le disais en introduction, j’ai une véritable aversion pour le caca. Mais comme je n’ai pas d’autre choix que de changer mon fils la journée (oui parce que le soir ou le weekend c’est ma chérie qui prend le relai) j’ai développé plusieurs techniques pour y arriver malgré tout. Et pour ceux qui redoutent ce moment autant que moi, dîtes vous que pour votre bébé vous allez y arriver et vous dépasser !

Si vous avez les moyens, vous pouvez investir dans cet équipement anti-caca

Si vous avez les moyens, vous pouvez investir dans cet équipement pour vous protéger

Enlever le plus gros : La première astuce est utile même si le change ne vous dérange pas. Quand vous enlevez la couche de votre loulou, essuyez le plus gros en allant bien du sexe vers les fesses, puis glissez le coté propre sous sons dos. De temps en temps, quand tout se passe bien, vous n’aurez quasiment aucun contact visuel avec le contenu de la couche et n’aurez qu’à faire les finitions.

Ne pas respirer : Et oui car quand ce n’est pas le visuel qui dérange, des fois c’est l’odeur. Si la première astuce fonctionne bien, retenez votre respiration quand vous opérez et normalement tout devrait bien se passer. Pas de visuel et pas d’odeur, au final c’est presque comme une couche de pipi. Bon par contre quand vous reprenez votre respiration, assurez vous que la « bombe » est à distance car sinon…enfin bref vous m’avez compris je pense !

Parler sans s’arrêter : Autre méthode qui fonctionne pas mal avec moi, je parle sans m’arrêter à bébé pour penser à autre chose. Des fois c’est en effet plus l’idée que je change une couche de caca qui me dérange plutôt que la couche en elle même (je ne sais pas pourquoi mais c’est comme ça). En parlant à mon fils en continue j’arrive à oublier ce que je fais et ça amuse le loulou donc c’est pratique.

Meumeumer : Un combo entre ne pas respirer et parler sans arrêt, le meumeumage ! Pour ceux qui se demandent se que j’entends par la, je retiens ma respiration et en gros je parle en fermant la bouche ce qui sonne plus ou moins comme ça « humhummm hum hmumhum ». Comme ça je n’ai pas l’odeur et je pense à autre chose, plutôt efficace. Mais mon petit bout se moque de moi en général en m’imitant, le vilain !

Chanter : Au final c’est comme parler sans s’arrêter, mais en musique. Je met le CD My Little Vedette qui reste en permanence dans la chaine hifi à coté de la table à langer et c’est parti. L’avantage c’est qu’avec la musique bébé est assez calme et ne bouge pas trop, alors que quand je lui parle il a parfois tendance à gigoter en essayant de chopper les produits à coté.

La cuvette : Et quand rien de tout ça ne fonctionne…prévoyez une cuvette. J’ai un peu honte d’avoir ce problème avec le caca et je ne pense pas être le seul comme ça (quoi que?), mais quand rien ne fonctionne avoir une cuvette à porter de main peut être utile ! Une fois l’estomac vidé, l’avantage c’est que la couche se change sans trop de soucis. Si votre enfant fait ses besoins plus ou moins au même moment chaque jour, anticipez un peu et ne mangez pas trop avant ça peut aider aussi !


Et voila pour ce long article sur le change. J’espère que les futurs parents ont maintenant une meilleure idée de ce qui les attends. Pour les autres, vous avez vos techniques ou vos astuces pour que le change se passe bien? Et si vous avez des soucis comme moi avec ça, vous faîtes comment? Je suis tout ouïe si vous pouvez m’aider avec de nouvelles techniques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s