Papa Geek – Classiques Shonen

Il existe différents types de mangas destinés à différents publics. Le genre que je lis le plus, et aussi le plus populaire, est le Shonen, où le héros est souvent un garçon qui va devenir de plus en plus fort au cours de son aventure grâce aux amitiés qu’il a créé, à sa persévérance et à son courage. Dans l’article d’aujourd’hui je vais vous présenter trois classiques du genre que j’adore et collectionne : Dragon Ball Z, Naruto et Eyeshiled 21.

Dragon Ball Z

DBZManga culte par excellence, Dragon Ball Z est selon moi la référence du genre. Durant les 42 tomes (aux éditions Glénat), vous y suivez les aventures de Son Goku et sa recherche des Dragon Ball, des boules magiques permettant d’invoquer Sheron, le dragon sacré, qui peut exaucer n’importe quel souhait.

Tout commence le jour où Bulma, la fille d’un scientifique célèbre, rencontre Son Goku, étrange petit garçon avec une queue de singe vivant seul dans la jungle, alors qu’elle recherche un des Dragon Ball. Cette rencontre va entraîner notre héros dans une quête où il se fera de nombreux amis, affrontera des ennemis toujours plus fort et deviendra de plus en plus puissant au fil des combats.

Tous les critères du Shonen sont présent dans ce manga. J’ai acheté mon premier tome j’avais 10 ans et depuis j’ai dû lire l’ensemble de la saga plus d’une dizaine de fois. Le manga regorge d’humour, de combats spectaculaires, de transformations toujours plus puissantes, de supers pouvoirs, le tout dans un univers préhisto-futuriste (des dinosaures et des voitures volantes, en autre)…Tout ce que j’aime dans le manga. J’aime aussi les choses plus « cérébrale » comme Death Note mais bon, qui n’a jamais essayé de faire un Kaméhaméha tout seul dans sa chambre durant sa jeunesse ! Il existe une suite à Dragon Ball Z sortie uniquement en animé, Dragon Ball GT mais on va faire comme si ça n’était jamais arrivé. En revanche, une nouvelle version manga devrait arriver dans les mois / années à venir, Dragon Ball Super, en ce moment disponible en animé. Il existe de multiples films et OAV pour compléter l’univers Dragon Ball avec des personnages mythiques comme Broly, le super sayen légendaire, ou Tapion, le joueur d’ocarina maudit. Je recommande aussi la lecture de Dragon Ball Multiverses, dessiné par des fans, qui propose un tournois entre différents univers où les événements sont sensiblement différents de la trame de Dragon Ball Z : un univers où BOO a assimilé tout le monde par exemple ou un autre où Son Goku est méchant…à découvrir !

Naruto

narutoDans Naruto vous êtes plongé dans un univers peuplé de ninjas combattant à coup de Taijutsu (combat au corps à corps), Ninjutsu (l’art qui sert à maîtriser les 5 éléments) ou Genjutsu (l’art de l’illusion). Naruto est un petit délinquant du village de Konoha commençant son apprentissage des arts ninjas, la première étape pour réaliser son rêve : devenir Hokage, le ninja le plus fort de son pays, reconnue par tous.

Au début Naruto n’est qu’un énergumène sans talent, mais au fil de l’histoire il va évoluer au contact des nombreux amis qu’il va se faire et qui vont le faire progresser. Renfermant en lui un terrible démon, il va dévoiler un potentiel incroyable transformant ce « raté », comme il était décrit au début, en un ninja de renom.

On retrouve ici aussi l’archétype que j’aimais dans Dragon Ball Z avec des combats épiques, des pouvoirs, des personnages de plus en plus forts qui en mettent pleins les yeux,…et peut être même un peu trop. J’aimais vraiment beaucoup ce manga au début et je continue d’acheter la suite pour terminer ma collection, mais je trouve qu’il y a un peu trop de passage « WTF » (= on ne comprend pas trop ce qui se passe). Par exemple, à un moment Naruto se bat contre un méchant qui n’hésite pas à détruire toute la famille et les amis de ceux qu’il combat, c’est un personnage qu’on suit pendant plusieurs tomes avant la bataille finale, le combat est épique…et Naruto arrive à le faire devenir gentil en 5 minutes de discussion. Je ne vais pas trop spoil, mais ce genre de revirement où des super méchant devienne d’un coup tout gentil au contact de notre héros m’ennuie un peu. Dans l’ensemble le manga reste quand même bon à mes yeux et je prends plaisir à les relire, il y a 70 tomes en vente et le manga devrait se terminer autour des 71-73.

Eyeshield 21

EyeshieldOn change un peu de style avec Eyeshield 21, ici on s’attaque à l’univers du football américain. Sena, un gringalet chétif qui a passé sa vie à jouer les larbins pour les autres, va voir sa vie changer lors de son entrée au lycée et son inscription au club de football américain, contre son grès (un larbin et une victime, super le héros).

Le club qui n’était composé que de deux personnes, le quaterback Hiruma, stratège machiavélique ultra précis, et le centre Kurita, colosse tout rond et ultra sympathique, va alors trouver avec Sena un runner à la vitesse inégalable. L’équipe va se construire petit à petit avec comme objectif la participation au Christmas Bowl, la finale nationale où les deux meilleures équipes du Japon s’affrontent. Mais ils n’ont pas le droit à l’erreur, car pour Hiruma et Kurita c’est la dernière année où ils pourront participer…

J’ai commencé ce manga quand je pratiquais le football américain et j’ai vraiment adoré. Les basiques y sont expliqués pour les novices et il montre vraiment l’âme de ce sport : une équipe ultra soudée où chacun a sa spécialité et doit devenir le meilleur. On y retrouve tous les codes du shonen, avec un héros fébrile qui va apprendre à aimer ce sport et qui va devenir de plus en plus fort après chaque les matchs et au contact des nouvelles recrues de l’équipe. Les dessins sont vraiment beaux, c’est le même dessinateur qui fait One Punch Man, et le manga est déjà terminé : 37 tomes à lire pour voir toute cette galerie de personnages évoluer, s’attacher à eux et tomber amoureux de ce sport !


Lexique

  • Kaméhaméha : Technique mythique de Dragon Ball Z qui consiste à accumuler ses forces en un seul point et l’envoyer à son ennemis en criant KA-ME-HA-ME-HAAAAAA…et qui ne marche que dans le manga, dans la réalité on a juste l’air un peu bête devant son miroir.
  • OAV : Animé qui est destiné au marché de la vidéo sans passer par le cinéma ou la vidéo. Ils sont souvent de meilleurs qualités que les épisodes TV.
  • Quaterback : Le capitaine de l’équipe de football américain généralement, c’est celui qui donne la stratégie à l’équipe pour la prochaine phase de jeu en attaque, il se situe derrière le centre et s’occupe de faire les passes et donne la balle au runner pour les courses.
  • Centre : Il fait partie de la ligne qui défend le quaterback lors des phases de jeu offensif, son rôle et d’empêcher les joueurs de la défense de l’atteindre pendant que ce dernier prépare sa passe ou transmette la balle.
  • Runner : Celui qui court ! On lui donne la balle et il utilise toute sa vitesse et son agilité pour atteindre la ligne d’en-but en éviter les joueurs adverses.

Voila pour ma petite sélection Shonen avec deux classiques et un peut être un peu moins connu, sauf par les fans de mangas sportifs. Si vous ne les avez pas lu je vous les recommande chaudement, surtout Dragon Ball Z qui reste pour moi la référence du genre et qui a une actualité sympa ! Et vous, c’est quoi vos Shonen favoris?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s