Comment choisir le bon doc’ pour bébé?

A la naissance, bébé est bien entouré avec une équipe de sages-femmes autour de lui pour s’assurer que tout va bien. Une fois dehors, c’est à vous de vous occuper du suivi médical de votre nouveau né et de trouver le médecin qui vous convient. Car oui, vous vous rendrez vite compte que tout le monde ne va pas vous plaire quand on parle de la santé de son petit bout. C’est important d’en trouver un en qui vous aurez confiance car vous le verrez souvent : rendez-vous obligatoires, vaccins, urgences…voici quelques informations et conseils pour bien le choisir.

Les choix possibles

Plusieurs possibilités s’offrent à vous quant au choix du médecin pour votre loulou : le pédiatre de la maternité, un généraliste, un pédiatre en consultation privée, ou dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI). Chacun possède ses avantages et ses inconvénients, je vais les séparer en deux catégories : ceux qui exercent  seuls et ceux qui sont en cabinet de groupe.

ggg

Si vous avez ce genre de médecins en face vous, n’hésitez pas c’est la bonne équipe

Les médecins exerçant seuls :

Le principal avantage de ces médecins est d’avoir une vraie relation suivie puisque votre enfant ne verra que lui. En revanche, ça signifie aussi qu’ils ne seront pas disponibles tout le temps et que vous aurez donc besoin de prendre rendez-vous pour les voir, pas pratique en cas d’urgence. Pendant leurs vacances ils seront aussi indisponibles ou remplacés par quelqu’un d’autre, assurez vous de bien vous entendre avec lui et que le dossier médical est transmis.

Les médecins en cabinet de groupe :

C’est en effet pratique d’avoir plusieurs médecins car quand un est en visite ou absent, vous en avez d’autres de présents. On peut supposer que s’ils sont en cabinet ensemble c’est aussi qu’ils partagent la même philosophie concernant leur métier et leurs pratiques, vous ne devriez donc pas avoir d’avis différents concernant les grandes décisions. Ils peuvent toutefois être en désaccord quelques fois, ce qui peut être un avantage si vous n’arrivez pas à régler un problème en suivant les conseils d’un des médecin, la méthode de l’autre sera peut être plus efficace. En revanche, il faut vous dire que si vous avez une préférence pour un des docteur, vous ne le verrez pas tout le temps. Il faut donc bien s’entendre avec chacun car si votre enfant est malade vous devrez voir avec celui de disponible.

Avec ma chérie nous avons pris un pédiatre en consultation privée, même s’il faut attendre pour avoir un rendez-vous nous apprécions d’être suivi par une seule et même personne. Pour les critères qui nous ont séduit chez lui…je vous laisse lire la suite. Je vais pas tout vous spoiler quand même !

Les critères de sélection

La confiance :

Il vous que vous ayez confiance dans le jugement de votre médecin, que vous créiez une certaine affinité avec lui et que vos valeurs concernant l’éducation de vos enfants concordent plus ou moins. C’est en effet plus pratique de parler librement des soucis que l’on rencontre avec ses enfants si l’on sait que nos pratiques ne seront pas remises en cause, qu’on ne sera pas jugé et que les conseils qu’il nous donnera seront en adéquations avec ce qu’on pratique à la maison. N’hésitez pas à en voir plusieurs au début pour être sûr de votre choix. Ce n’est pas grave pour les premiers rendez-vous, mais c’est important que votre enfant soit suivi par un seul médecin ou cabinet par la suite pour s’assurer que le dossier médical est connu.

Nous en avons vu deux avant de trouver celui qui nous convenait. Le premier a essayé de nous vendre un mouche bébé qui se branche sur un aspirateur et nous a parlé de son petit surnom, « l’aspireur de cerveaux », après seulement 20 s dans son cabinet. Disons que la confiance n’était pas vraiment là. Le second était l’ancien chef du service de néo-natalité de la maternité où ma chérie a accouché, il explique bien, se montre rassurant et a toujours était de bon conseils, comme pour la diversification alimentaire, nous l’avons adopté tout de suite.

Mouche bébé révolutionnaire ! Enlever l'embout, mettez le dans le nez de votre bébé et mouchez le !

Mouche bébé révolutionnaire ! Enlevez l’embout, mettez le dans le nez de votre bébé et mouchez le !

La proximité :

C’est en effet assez important que le médecin qui suit votre enfant ne soit pas trop loin de chez vous. En cas d’urgence si vous avez 30 minutes de voiture pour y aller vous risquer de paniquer rapidement (de toute façon pour ses gamins on panique pour un rien de base, pas la peine de se rajouter un stress supplémentaire). Pensez aussi à vérifier s’il pratique les consultations à domiciles et s’il travail le samedi. Quand les deux parents travaillent c’est en effet bien pratique de pouvoir y aller en week-end plutôt que de prendre une demi-journée pour l’emmener.

Un inconvénient que je ne connais pas en tant que père en foyer, mais ma compagne est un peu triste de ne pas être tout le temps présente pour les check-up de bébé. Concernant les consultations à domiciles, j’y ai eu recours une seule fois pour le moment. Mon petit Louis s’étranglait avec sa salive et j’ai un peu paniqué (j’en parle dans un article : ici). J’ai contacté le 15 pour savoir quoi faire et ils m’ont redirigé vers des médecins pouvant se déplacer. N’en abusez pas, mais en cas de doute n’hésitez pas à les appeler, on est jamais trop prudent pour ses enfants.

Tarifs et remboursements :

On y pense pas forcement au premier abord, mais vous risquez d’y aller souvent donc autant éviter de faire un prêt pour soigner votre bout de chou. Si vous allez voir un pédiatre en consultation privée, ce dernier est plus ou moins libre de fixer ses propres tarifs, donc informez-vous pour éviter les mauvaises surprises. Renseignez-vous aussi sur vos possibilités de remboursements pour être sûr de bien être pris en charge.

"Bonjour, mon fils a eu un rhume, j'aurais besoin de casser mon PEL et hypothéquer mon véhicule, c'est possible?"

Mon fils a un rhume, j’aurais besoin de casser mon PEL et hypothéquer ma maison, c’est possible?

Pour une médecine douce :

Si vous cherchez une alternative à la médecine traditionnelle vous pouvez vous tourner vers la médecine douce, en complément de ce que vous prescrit votre généraliste. Faîtes attention à la réputation du médecin que vous consultez dans ce cas car le nombre de pratiquants de ce genre de médecine altérative augmente au rythme de la demande, tous ne sont pas forcement bien formés. En cas de doute sur un traitement prescris, voyez avec votre docteur qui pourra éventuellement vous rediriger vers quelqu’un de plus qualifié. Et vérifiez les tarifs car ce genre de consultation n’est que rarement pris en charge par l’assurance maladie.

Nous n’avons pas encore essayé pour bébé mais la première sage femme que nous avons consulté à domicile était adepte de ce genre de pratique. Ma moitié a d’ailleurs utilisé plusieurs produits d’homéopathie pendant sa grossesse et, en plus d’être naturels, était assez efficace. Dans l’absolu je suis pour éviter de donner des médicaments à tout va à mon fils, donc je pense que si j’ai l’occasion je me tournerai vers ce genre de pratique pour des troubles mineurs.

Ne cherchez pas le médecin parfait :

Dîtes vous que vous ne trouverez jamais un médecin avec qui vous serez en total accord sur tout, disponible 7/7j et 24/24h sans rendez-vous, proche de chez vous et qui vous proposera un tarif très bas totalement remboursé par la sécu et votre mutuelle. Si vous en avez un comme ça, merci de me communiquer son numéro. N’hésitez pas à discuter de vos divergences avec votre praticien pour vous assurez que ce n’est pas juste de l’incompréhension. Clarifier les choses peut vous aider à repartir sur de bonnes bases avec votre médecin actuel et vous éviter d’en changer, même si vous pouvez le faire sans avoir à donner d’explications. Assurez-vous juste d’en trouver un autre avant de le faire pour que votre enfant soit toujours suivi et surveillez que son dossier médical soit bien transféré.

- Bonj... - C'est bon on a trouvé notre médecin! - Mais on a pas enc... - Chut c'est lui

– Bonj…
– C’est bon on a trouvé notre médecin
– Mais chérie, on a pas enc…
– Chut c’est lui

La première visite chez le médecin

Conseils pour la première visite chez un nouveau docteur pour votre chouquette :

  • Venez en couple : ce n’est pas toujours le même parent qui emmènera bébé au médecin, autant y aller à deux pour partager vos impressions.
  • Le temps d’attente : si vous attendez longtemps une fois dans la salle d’attente, plusieurs possibilités. Soit il est débordé, soit il prends son temps avec chaque enfant. Si c’est la première solution, tachez de savoir s’il est victime de succès (plutôt un bon point) ou du genre « usine » à patients (pas vraiment un bon point).
  • La fidélité : N’hésitez pas à lui demander si des adolescents continuent de venir le voir, si jamais c’est le cas c’est un bon point car il a su fidélisé sa clientèle.
  • La disponibilité : Renseignez-vous aussi sur sa réaction en cas d’urgence, si vous devez prendre rendez-vous ou si vous pouvez venir comme ça.

J’espère que tous ces conseils vous aideront pour choisir le médecin qui suivra votre bébé. C’est une personne importante que vous allez voir et consulter régulièrement, pour les vaccins par exemple ou les trois bilans obligatoires (dans les 8 premiers jours, au 9eme mois et au 24eme mois).  Et vous, vous avez rencontré beaucoup de médecins avant de trouver le bon?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s